En 2016, un nouveau terme est apparu dans le jargon cycliste, "dopage mécanique".....ou plutôt...électrique. Et oui, dans le monde du vélo, comme dans le monde de la voiture, on va vers le tout électrique...Lol !! Après le dérailleur électrique, voici le vélo électrique. Mais l'idée ne date pas d'aujourd'hui. Sur la 1ère vidéo ci-dessous, en 1979, il n'était pas question de dopage ; mais plutôt d'une assistance qui ne s'adressait pas au monde de la compet'. Pas question de courir avec un sur-poids de 3kgs.
Mais les progrès de la technologie dans le domaine du gain de poids et de la miniaturisation ont facilité le travail des tricheurs. Voir la 2ème vidéo.

A priori la triche est donc possible. Certains contestent encore cette possibilité chez les "Pros". A vous de vous faire une idée.

 

Le premier vélo électrique de course
JT FR3 Avril 1979 

Monsieur "Gouzy", ancien ingénieur des Arts et métiers, a mis au point un vélo de course électrique, fonctionnant avec des batteries dissimulées dans le cadre et un petit moteur. Un ancien champion cycliste régional présente ce prototype et décrit en détail son fonctionnement. Il précise que ce vélo motorisé ne convient pas aux cyclistes professionnels, mais est plutôt destiné aux cyclistes occasionnels manquant de puissance.

CLIQUEZ CI-DESSOUS

Capture

 

Reportage Stade 2 sur les moteurs dans le cyclisme
Mai 2016