BARJOLS
GRAND PRIX IVE
Organisé par le Vélo Sport Carçois

Circuit de 17kms

Très beau circuit exigeant, avec 2 bosses, dont une d'environ 4 kms. Le vent a rendu cette épreuve encore plus dure. Dans les longues lignes droites situées entre les 2 difficultés ce dernier soufflait très fort contre les coureurs.
De plus les "CSC" sont plutôt en convalescence. Les uns se rétablissent tout juste d'une mauvaise grippe et les autres sortent t d'une "gastro". Heureusement quelques uns sont passés au travers et ont pu faire une belle prestation.

3ème catégorie : Guillaume Desteirdt et Sylvain Tirefort

Ils ne font pas partie des "éclopés"...LOL !!.... et feront une belle course, souvent aux avant-postes. C'est la "caté" la mieux représentée avec 64 partants.
Guillaume lâche prise dans le dernier tour. Dans la dernière bosse, un groupe de 20 où figure Sylvain passe légèrement détaché. Suit un groupe de 8 qui précède de peu un trio où se trouve Guillaume. 
Sylvain arrive pour le sprint final avec une quinzaine de coureurs. Il termine 7ème. Guillaume se classe aux environs de la 25ème place. Bravo à tous les deux !!

Capture3

Cliquez sur les photos pour les agrandir et faire défiler 

SYLVAIN1 GUILLAUME2 GUILLAUME1

1510028_920433184673595_7343518941364242935_n 10999810_920433194673594_2051165407861985431_n
Le sprint de Sylvain

SYLVAIN3

 

2ème catégorie : Christophe Bailly, Gérard Maurric, Patrick Lagier et Stéphan Mur.

37 partants au départ. Dès l'entame du 2ème tour, ils y en a partout !!  Lol !! Gérard, Stéphan puis Christophe ont lâché prise. Patrick est toujours au contact. Dans la 3ème ascension c'est au tour de Patrick de décrocher. Gégé et Steph décident de "bâcher". Patrick et Christophe iront jusqu'au bout. Bravo !!

Capture2

10801693_920438371339743_4365503336162132041_n 10998392_920437944673119_710007497222495991_n

10993425_1382342031907314_6576335305384849342_n 10994586_1382341151907402_6132327554488284641_n

P1030744

 

1ère catégorie : Thomas Bécarud, Brice Donzelli, Patrick Fiorentino, Cédric Martins et Guillaume Potier.

Cédric démarre comme un "fou" avec 2 autres coureurs. Il tente le tout pour le tout mais a oublié que suite à la course de La Cadière il a "chopé" une bonne "gastro". Ses jambes vont vite le lui rappelé. Patrick, parti plus sagement pour sa reprise, se verra contraint de s'arrêter dans le 2ème tour. Il n'a pas vraiment récupéré d'une grippe carabinée pour une épreuve aussi exigeante. Après une belle course, Brice ne lâche prise que dans le 5ème et dernier tour. Guillaume, malgré quelques restes d'une gastro contractée en fin de séjour au Ténérife est toujours bien placé ; souvent en tête dans la principale difficulté. Dans le dernier tour, il fait partie du groupe de poursuivants derrière les 2 échappés. Il termine 12ème. Très belle course de Thomas. Toujours aux avant-postes, il a participé lui aussi à l'animation de la course. Il termine 3ème du sprint pour la 3éme place. Donc 5ème. Bravo Thomas !!
Devant, tout s'est joué en fin de course. Benjamin Georget de l'OCC Antibes attaque le dernier tour détaché. Au passage de la 2ème bosse il a encore une belle avance sur un groupe de 12. En toute fin de course, et malgré un vent contre très défavorable, le champion de France, Cyrille Pottier, réussit à s'extraire du groupe de poursuivants. Il va reprendre l'échappé et le règle au sprint. Chapeau !!!

Capture1

14620_1382337018574482_4101432233047035107_n 10421569_920435581340022_8864547353308242071_n
10309181_920434211340159_2559948719724993273_nLe Champion de France est bien entouré

10888734_920438841339696_259110335859468396_n 1507868_1382342501907267_937162066435546646_n

524201_920434568006790_6395542980241016489_n 10417801_920438441339736_5354819739304256034_n

10477259_1382338078574376_5535544888671859078_n 10956825_1382338438574340_2489875042822528617_n

11021077_1382338198574364_3417578027629204059_n
P1030749

Un petit clin d'oeil à Guillaume qui effectuait sa première course de la saison et qui doit interrompre cette dernière à cause d'un déplacement en Malaisie pour son job.
"Tu vas nous manquer. Vu ton coup de pédale en ce début de saison, cela semblait vraiment bien parti. Mais, il n'y a pas que le vélo dans la vie. Quoique que !! Je sais que tu emmènes ta monture avec toi.
Pourquoi pas le maillot du CSC sur un podium en Malaisie ?? ";-)  ;-)
On te souhaite un bon voyage. On t'embrasse et on attend de tes nouvelles."

Pour revivre cette course de l'intèrieur, vous trouverez ci-dessous les CR de Brice, Cédric et Guillaume.

Brice : "Seconde course de l'année, à Barjols. Super temps ce que j'attendais, super parcours pour costauds, puisque le tour fait 17 bornes avec 200m de dénivelé par tour dont une belle bosse de 3-4 bornes.

Au départ je retrouve Pat qui sort de la grippe, Cédric, Thomas et Guillaume. Nous sommes donc 5 pour l'équipe. Nous partons au pied de la grosse bosse, et là, la course s'emballe dès les premiers 500m !  incompréhensible ! ça roule à bloc mais tout est désorganisé! Chacun monte à bloc sans essayer d'être cohérent... Au départ nous étions 40-50 coureurs, 4 kms plus haut,  donc au sommet,  je passe difficilement en rentrant sur le groupe qui s'est formé, nous ne sommes même plus 20... peut être 17-18 coureurs tout au plus. Je suis passé très difficilement,  je n'arrive pas à bien respirer, je suis vraiment à bloc.. Pat en manque de forme saute et bâche après 1 tour de circuit, comme quasiment les 20-25 coureurs qui n'ont pas tenu l'allure dans la première bosse. Je vois que Cédric semble fort, Thomas aussi, Guillaume toujours bon grimpeur est bien placé, moi je suis assez limite. Lors de la deuxième bosse, ça attaque encore et au sommet j'arrive à accrocher le groupe mais nous avons perdu encore 4-5 mecs dont Cédric qui a eu une panne sèche. Nous ne sommes plus que 13-14 coureurs, je suis encore là avec Guillaume et Thomas qui me fait forte impression. Malheureusement je n'arrive pas à l'aider à faire la course,  je suis vraiment à bloc tout le temps et je récupère très mal des efforts ... A partir de là, le groupe va souvent se casser en 2 et chaque fois c'est le même effort ;  on roule à bloc pour distancer le demi groupe derrière, et derrière le demi groupe s'organise pour boucher les 200m qui les séparent. Une course d'usure... La 3ème bosse se monte plus au train malgré encore des cassures, des attaques surtout dans les parties opposées très vallonnées et exposées au vent. Dans la 4ème bosse le rythme est très soutenu et à 500m du sommet j'explose complètement avec 3 gars nous ne rentrerons jamais et nous préférons bâcher le dernier tour pour voir l'arrivée où le groupe de 11 gars va se disputer la victoire. Thomas fait 5, il est très costaud, Guillaume qui a bien couru aussi prend la 12ème place.

Je suis un peu déçu car pour 500m je saute et laisse filer une jolie place. Malgré tout,  même si je n'étais pas dans un super jour,  je ne suis pas trop mal. Il me manque encore un petit peu de rythme en ce début de saison et je pense déjà que d'ici dimanche à Carquerianne, et ensuite à Vinon,  je serai bien mieux."

Brice D.

Guillaume : "C’est sur un beau circuit que nous accueillent les Organisateurs carçois pour la deuxième de la saison. Pour ma part c’est la reprise. Après le stage aux canaries j’ai été un peu malade, puis, pris par le travail, n’ai roulé que deux jours avant la course. Mais j’ai appliqué la méthode Bettini (3’ /1’), donc c’est comme si j’avais roulé toute la semaine.

Sans doute sous l’effet du Captagon, j’ai oublié mes affaires (chaussures, casque, et cardio) au bureau en partant vendredi, donc je vais devoir me débrouiller avec une paire de chaussures toute ramollo deux pointures de trop, et sans cardio (ça , c’est peut-être pas plus mal).

On part pour cinq tours d’un peu moins de 17km. Ca commence d’entrée par une bosse de 2km, et déjà je fais l’accordéon, manquant un peu de force après une semaine aux canaries sur le petit plateau,  pendant qu’une échappée se forme. En haut je limiterai la casse en basculant avec le groupe de poursuivants, qui a déjà perdu quelques éléments, mais j’ai la gorge en feu. La 2e bosse, beaucoup plus roulante, se passe bien, alors que je manque de m’étouffer dans la longue portion vent de face jusqu’à l’arrivée.
Le 2e et 3e tour se ressembleront beaucoup, avec pas mal de « pétards mouillés » derrière l’échappée, mais curieusement pas d’attaque dans la bosse. Dans le 2e tour, je mène tout du long, ce qui fait quelques victimes, puis prends même quelques longueurs d’avance dans la 3e montée, mais je suis à la limite, comme tout le monde, et ça revient. L’échappée est cependant revue. Ca part dans la descente ou je me retrouve avec Pottier et un gars d’Antibes. Mais ils sont trop puissants sur le plat et je me fais sortir des roues ! J’en vois d’autres me dépasser par un ou deux, jusqu’à ce que je retrouve un second souffle et puisse raccrocher au wagon. Pendant ce temps, je ne sais pas trop ce qui s’est passé mais le gars d’Antibes est parti tout seul, alors que le groupe de poursuivants, désormais réduit à une douzaine, s’est recomposé.
4e tour : les crampes commencent à se faire sentir. Ca monte au train puis ça se regarde dans la descente et dans la ligne droite vers l’arrivée pendant que l’échappé creuse l’écart. Dans le dernier tour, des relais se mettent en place. C’est la trêve armée jusqu’à la ligne droite vent de face vers l’arrivée . A la sortie du dernier virage de la descente, je profite de l’élan pour faire un petit écart et partir. Il me faut bien ça car j’ai les crampes et impossible d’attaquer franchement. Ca semble se regarder derrière mais le champion national met une grosse accélération et m’enrhume en haut d’un petit « talus » Derrière ça se regarde, et ça met des accélérations. A 2km de l’arrivée, je ne survivrai pas à la dernière accélération du groupe de poursuivants, incapable de répondre, et viendrai finir juste derrière, pour sans doute une 12e ou 13e place."
Voilà, j’espérais mieux pour une fin de saison. A l’année prochaine !"

Guillaume P.

Cédric : "Voilà la 2ème course, on est plusieurs CSC au départ en 1ère. Mais vu les discussions d'avant course ;  pas un pour rattraper l'autre ... tous encore un peu malades ou pas bien remis. Pour ma part,  je sortais de 2 jours de gastro, je sentais bien que les batteries était vides. Un joli circuit de 16km avec une longue bosse pas trop pentue de 4km et un long bout droit face au vent.

Le départ est lancé. Au bout de 300m, deux hommes attaquent dans la longue bosse, je décide d'y aller aussi, partir d'entrée pouvait être une solution n'étant pas en grande forme. On creuse vite l'écart mais derrière par petit groupe ça rentre, et nous sommes une vingtaine après la bascule,. Je continue à vouloir prendre le bon coup afin de moins subir et d'être devant mais à l'abord du deuxième tour, après quelques attaques successives,  plus de son et plus d'image !! je n'arrive pas à suivre le rythme devant. Je vais faire encore deux tours, je croise Patrick qui,  à court de forme cause une grosse grippe, a arrêté,  puis Brice, puis je m'arrête aussi. Il reste Thomas qui est très costaud en ce moment et Guillaume qui arrive de stage. Cyrille Pottier va encore une fois la faire à l'envers à 5km de la ligne, en partant seul rejoindre l'homme échappé, puis le régler au sprint de belle manière. Derrière, c'est une petite quinzaine de coureurs qui se présentent pour la 3ième place. Thomas prend la 5ième et Guillaume ne fait pas le sprint et finit  tranquille en fin de groupe. Bravo à eux c'était une course difficile !"

Cédric M.

 LES VIDEOS

3ème catégorie

 

2ème catégorie

 

1ére catégorie

Dimanche, vu les horaires de départ,
Nicole et moi serons à Cavaillon si la météo est bonne.