LOUIS NUCÉRA

Louis Nucera est un écrivain français (1928-2000) qui reçut le Prix Interallié en 1981 et le Grand prix de littérature de l'Académie française en 1993 pour l’ensemble de son œuvre. Louis Nucera est décédé le 09 Août 2000, renversé par un automobiliste, à Carros (Alpes-Maritimes), alors qu’il parcourait à bicyclette cet arrière-pays niçois qui l’avait vu naître.. Le vélo était une de ses passions avec la littérature et l'amitié. Un de ses meilleurs livres, Le Roi René, retraçait la carrière de René Vietto, une légende du cyclisme sur route.

Le Roi René
La passion du vélo

Extrait :
Quinzième étape du Tour de France : Perpignan-Ax-les-Thermes. « Leader » de l'équipe de France, Antonin Magne porte aussi le maillot jaune. Il est talonné par un Italien, Giuseppe Martano, qui, à l'inverse d'Alfredo Binda, est brutal, heurté, rageur, torturé dans son style. L'efficacité ne se pare pas toujours d'une enveloppe d'élégance. René Vietto passe en tête au sommet du col de Puymorens. Ce n'est pas le début d'une grande chevauchée solitaire. Simplement le désir de devancer de quelques secondes ses rivaux immédiats pour un classement intermédiaire : celui du « Meilleur Grimpeur ». Dans la descente, Antonin Magne tombe et casse sa roue avant. Alors Vietto s'arrête, desserre ses « papillons », et, dans un élan que la postérité a chanté, il offre sa roue à son chef de file. Des sanglots dans la voix, il a le temps de lancer : « Vas-y Tonin ! » Puis il reste au bord de la route, mâchonnant un citron, les yeux rouges, l'invective aux lèvres, tantôt assis sur un talus, tantôt tenant son vélo par le guidon, attendant qu'on le dépanne. Il était 4e au classement général. Il venait de sauver un maillot jaune qu'il aurait, entre tous les coureurs, mérité. La nuit venue, de Dunkerque à Menton, de Bayonne à Strasbourg, on ne parla que de ce renoncement volontaire. Le désespoir de l'enfant-champion était celui de la France sportive. Il accédait à une popularité que seul Georges Carpentier avait connue.