CYCLO SPORT CIOTADEN

07 juin 2021

LES PETITS VILLAGES DU VAR AU DEPART DE ST MAXIMIN - LE 05/06/2021

"AUJOURD'HUI C'EST NICOLE QUI RACONTE " :
Comme pour le tour de la Ste Victoire, nous nous retrouvons 9 CSC au départ.
Et aujourd'hui encore, nous avons droit à une super météo🌞😎
Comme d'hab, le but était de sortir des sentiers battus.
Par 2 fois, Francis nous a entrainés sur des "variantes" comme il les aime.
La 1ère, entre Barjols et Cotignac via Pontevès, paisible et ensoleillée.
Par contre, la 2ème, entre Salernes et Sillans la cascade, s'est avérée plus "aventureuse". Francis ne l'avait plus parcourue depuis.....quelques décennies.😉😂 Et il n'a pas voulu suivre mes recommandations de prudence.
Résultat, certains ont failli rester hors des sentiers battus, sur une petite route perdue, 😉😂loin du monde réel 😱.... et pour rejoindre ce dernier seulement une longue côte avec des passages à 18% !!!!! 🥵🥵🥵😡😡😡
Bravo Berny !!👏👍 Tu as réussi à déjouer le guet-apens tendu par ma moitié😉😊😂🤣
Heureusement, à Varages, le restau "Le Provence" nous attendait pour une looooongue récupération. Au menu : Filet de Bœuf ou Magret de Canard, qui ont pris tout leur temps pour arriver jusqu'à nous ....la terrasse était bien remplie ! mais heureusement elle était ombragée et l'accueil était chaleureux.
Bravo à Claudette pour sa 1ère sortie longue en VAE (115kms) avec le groupe B. 😉....... le groupe VAE s'étoffe 😃😃😃
Le caméraman remercie tous les photographes 😊
A LA PROCHAINE !!!
-----------------------------------------
LA VIDEO

01 PONTEVES

02 COTIGNAC

03a COTIGNAC

04 COQUELICOTS

04A COQUELICOTS

 

05 RESTO 06 RESTO

07 ST MARTIN

Posté par FRANCIS CSC à 11:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


02 juin 2021

JEUDI 27 MAI 2021 - TOUR DE LA STE VICTOIRE / LE RESTEFOND-LA CAYOLLE

2021-05-27 (1) 2021-05-27 (1a)
LA VIDEO

Pendant que le groupe A s'apprête à s'attaquer à La Bonette encore enneigée, nous sommes 9 CSC à démarrer de Pont de l'Etoile en direction de la Sainte Victoire. Destination moins "périlleuse"...mais René a quand même prévu du ravito😉😂
Dès le sommet du "Pigeonnier" cette dernière se découpe sous un superbe ciel bleu et jusqu'à Pourrières nous avons le temps d'admirer sa face Sud. 🤩🤩
Après la pause photos au col des Portes, sur la face Nord, c'est un magnifique champ de coquelicots qui retient notre attention ; surtout celle de Huong, Nicole et Serge qui improvisent un arrêt-photos.
Arrivés au Tholonet pour la pause casse-croute, pas question de se taper une boulangerie ! 😤Nous nous installons sur la terrasse ombragée du resto "Le Relais Cézanne".
Au menu : Super salades, pizzas et tataki de thon. 😋😋😋
Un excellent service nous permet de repartir au bout d'une heure seulement pour digérer tout ça, sous la chaleur,😉😂 dans la montée de St Antonin.😓😓
Dans la dernière grimpée, le "Petit Galibier", spécial coup de chapeau à Sandra.👍👏 Tout en "taillant la bavette "avec René, elle dépose trois "mecs". Evidemment on ne nomme personne. Mais peut-etre que les photos …... 😉😂
Pendant ce temps-là, nos "costauds" sont montés jusqu'au Col de Restefond où la neige les a obligés à mettre pieds à terre car la boucle de la Bonette n'est pas dégagée. (superbes photos)
Par contre ils ont rajouté à leur périple une bonne partie du col de La Cayolle jusqu'au Pont de Bayasse. CHAPEAU LES GARS !!!!
Une belle journée pour le CSC.

Cliquez ci-dessous pour voir l'album photos

Capture d’écran 2021-06-02 115339

Merci à Huong, Nicole et Jeff pour les photos🙏

Posté par FRANCIS CSC à 12:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

SORTIE EXCENTREE EN DIRECTION DE CORRENS - LE 08/05/2021

Peut être une image de carte

Samedi 8 mai
C’est parti pour une journée estivale, c’est l’occasion de vraiment sortir du bocal.
Certains hors la loi l’ont déjà quitté, mais là c’est enfin la ruée hors des sentiers battus.
Je démarre à 7 H 30 pour rejoindre Mr et Mme + au pied de Caunet. Au sommet c’est le Team Corsica qui nous emboite le pas. Au Camp, Nora et Luc se joignent à nous. A Signes Nicole, Brigitte et Berny sautent dans nos roues et à Méounes c’est Riri qui fait le onzième.😉
Jeff, qui bosse cet après-midi, nous quitte à la sortie de Bras et file vers La Celle.😞
Par contre, on ne peut pas faire le fameux « Vallon Sourn ».😞
A Chateauvert un éboulis nous oblige à faire une variante. Cela ne rallonge pas le parcours mais on se tape une belle cote.
Désolé Riri ce n’était pas prévu.
A Carcès c’est la surprise. On s’attendait à voir GG et Alain et on voit débouler un super groupe A ; 😲11 costauds venus à vive allure (+de 28km/h) à notre rencontre.
La boulangerie de Flassans fait sa recette du jour avec les 21 CSC🤑🤑
Pour le retour les 2 groupes se reforment.
A l’arrivée les compteurs affichent de belles perf ! Chez les filles, Nora aligne 140 bornes, Sandra 170 et Huong 180 … BRAVO👏👏
Chez les mecs aussi il y a de beaux scores. Le record revient au vétéran.....du groupe A, Pierre L. qui aligne 190 « pitons ».
BRAVO PAPY👏👏
Superbe sortie club
A LA PROCHAINE
Peut être une image de une personne ou plus, personnes debout, vélo et plein air

P1080635

P1080636 P1080637

P1080638 P1080639

P1080640 P1080641

P1080642

P1080645

Posté par FRANCIS CSC à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 mai 2021

SAMEDI 08 MAI SORTIE EXCENTREE - LE VALLON SOURN

Francis propose pour le samedi 08 Mai une sortie excentrée au départ de Signes en direction du superbe Vallon Sourn.

Parcours : Signes - Méounes - La Roquebrussanne - Tourves - Bras - Chateauvert - Correns - Carcès - Cabasse - Flassans - Besse/Issole - Forcalqueiret - Méounes - Le Gapeau - Signes. Environ 120kms (Circuit roulant)

DEPART DE SIGNES  9H00

Pause casse-croute à la boulangerie de Flassans.

Comme d'hab, possibilité de faire plusieurs groupes.
Départ de Signes : environ 120kms
Départ de Méounes : environ 100kms

IMPORTANT : Signalez votre participation (Texto) Francis : 06 82 31 13 55 ou sur le groupe Facebook en indiquant votre départ afin de se mettre d'accord sur les horaires ou vous avertir en cas d'annulation cause météo ou autres.

Merci 😉

Capture d’écran 2021-05-06 165850

header-vallon-sourn

maxresdefault

Posté par FRANCIS CSC à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 mars 2021

SORTIE DU SAMEDI 13 MARS - LE COL DES FOURCHES

gonfaron-vgnes

Gérard et Francis proposent pour le samedi 13 Mars une sortie excentrée, au départ de Signes, en direction de Gonfaron et du col des Fourches. Comme Jeudi dernier à La Londe, cette sortie a pour but de rassembler différents niveaux. Par contre, il y aura moins de dénivelé.
Possibilité de partir de Méounes. (-22kms)

Parcours au départ de Signes : Garéoult - Flassans sur Issole - Gonfaron - Grimpée du col des Fourches (environ 7 kms) - Collobrières - Pierrefeu - Cuers - Côte de Ste Philomène - Rocbaron - Méounes - Le Gapeau - Signes, environ 125kms. 

Pour le départ de Méounes 103kms

😋Pause casse-croute à voir sur le parcours suivant le timing et l'envie.
Pensez à prendre un masque pour la boulangerie😷😉😂

Rendez-vous pour covoiturage à 8h00 sur le parking St Jean.

DEPART DE SIGNES 09H00

IMPORTANT : Signalez votre participation (Texto) à Gérard : 06 09 88 14 34 ou sur le groupe Facebook afin d'organiser le covoiturage ou de vous avertir en cas d'annulation cause météo ou autres.... Merci 😉

Capture d’écran 2021-03-10 203649

Posté par FRANCIS CSC à 13:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


27 décembre 2020

RETRO - SORTIE GROUPE C AU DÉPART DE SIGNES LE 05/10/2017

En attendant un nouveau confinement 😉😷🤣🤣 voici une nouvelle "Rétro" pour se retrouver en groupe.

Au CSC, on trouve plusieurs niveaux, A, B et C. Et parfois ceux-ci se "mélangent".
Après les séjours de "costauds" dans le Vercors et L'Oisan retrouvons le groupe C....et quelques "guest stars"😉🤣🤣

-----------------------------------------------

 

Parcours : Signes - Méounes - La Roquebrussanne - La Celle - Camps La Source - Forcalqueiret - Rocbaron - Néoules - Méounes 61kms (Pause Snack) - Retour sur Signes par le Gapeau

Jeudi matin, Marcel proposait au groupe C une sortie excentrée au départ de Signes. Evidemment, la balade était ouverte à tous, à condition de respecter "l'allure groupe C".
Un circuit bien sympa, une météo agréable ; résultat , on se retrouve une quinzaine à Signes.

Mais, Marcel étant en forme ascendante ces derniers temps, certains se sont méfiés. Dany, Daniel et moi avons décidé de faire une séance d'échauffement en démarrant de La Ciotat. Mario et son ami Jean-Paul ont fait de même. Jean-Paul D. a démarré de La Bédoule tandis que Francis D. partait du Grand Caunet.
Décidément, pas mal de monde a préfèré se présenter en forme au départ de Signes.
Arrivés en avance,  je décide d'aller boire un café avec mon petit groupe. Un petit stimulant sera le bienvenu pour affronter notre Champion.

P1050694 (2)

Ce dernier arrive en voiture avec ses acolytes, Jean-Pierre et Jean-Claude. Il a l'air serein.
La Web'family et Antoine arrivent aussi en voiture. Nous sommes donc 14. Cathy, partie de Méounes, se joindra au groupe au sommet de "La Batelière".

P1050680

Comme prévu, démarrage à 9h30.
Et Marcel, après un départ tranquilou, vient se mettre dans ma roue pour ne plus me lacher. Je le sens impatient d'en découdre. 😉Il franchit les difficultés en tête et maîtrise avec brio les tentatives d'échappées de Jean-Pierre.
Pour calmer ses velléités, je décide de faire une pause à la fontaine de La Celle.
Mais une fois passé Camps La Source, dans la bosse, Marcel remet ça. A Rocbaron, Jeff le fait marron au sprint intermédiaire. Prudent, sur la petite route de Néoules qu'il découvre, il se calme enfin.

P1050685

La pause au snack à Méounes est la bienvenue. Pressions, plats du jour, tout le monde se requinque.

P1050700

Le retour par le Gapeau devait être l'occasion de faire le rot. Mais l'allure de Marcel en a perturbé plus d'un. Il a mis "le professeur" a rude épreuve. Jean-Claude a été obligé de tirer d'impressionnants braquets pour rejoindre Signes (voir le film).
Heureusement, notre champion s'est arrété à Signes, satisfait de sa journée. Mission accomplie. Bravo Marcel !!

P1050702

Nous sommes 9 à rentrer sur La Ciotat car Antoine et le professeur que Marcel n'a pas totalement épuisé ;-) ont décidé de rentrer en vélo.
Marcel n'est plus là pour nous mener la vie dure mais c'est Eole qui prend la relève. Comme souvent sur ce parcours, nous rentrons vent-contre.
On se regroupe donc au sommet de la côte de Signes et nous rentrons groupés.

P1050717

Bon, d'accord, j'ai peut-être un peu exagéré dans le résumé de cette sortie. La balade a été plutôt cool, surtout pour certains d'entre nous qui alignons régulièrement kms et dénivelés.
Mais c'était une sortie groupe C et je tiens à féliciter les "inventeurs" de cette formule au sein du club, Marcel, Jean-Pierre et Francis. Avec Claudette, ils sont à la base de cette initiative qui devrait avoir encore de beaux jours au sein de notre club.....vieillissant 😉😂🤣

Encore une belle sortie entre copains. 
Enthousiasme tout relatif car à la pause, nous avions appris le décès de notre ami Yannick qui luttait depuis plusieurs mois contre une sale maladie. On pense à lui.

 

LA VIDEO

 

Cliquez sur la photo ci-dessous pour découvrir l'album photos

P1050695

 

Posté par FRANCIS CSC à 10:55 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 décembre 2020

JOYEUSES FETES

 GUIRLANDE1

5778

joyeuses-fe-tes-fr2__nh2zpf

PAPANOEL3 PAPANOEL1 PAPANOEL2

 

Posté par FRANCIS CSC à 21:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 décembre 2020

RETRO - WEEK-END ALPIN A BOURG D'OISANS Episode N°2

Pour ce séjour mémorable, on avait eu droit, pour ce 2ème épisode à un résumé lui aussi ....mémorable.
Du grand Riri à la plume après avoir excellé sur sa monture en serpentant les 21 virages de cette montée mythique.
Si vous avez loupé le commentaire de Riri, en bas de page sur la 1ère journée, il faut y retourner ça vaut le coup.😉😉
Allez !! La "Rétro" continue. On enchaine.
Riri est chaud bouillant. Ca sent l'exploit.😉😂🚵‍♀️

 

Lundi 02 Septembre

Pour cette 2ème journée, le menu est alléchant. Ce ne sera pas du lourd, comme hier, mais plutôt une formule "plat-dessert" pour gastronome.
Les connaisseurs apprécieront. Il faut espérer que tout le monde ait bien digéré le copieux repas alpin de la veille qui s'est peut-être un peu trop prolongé pour certains. Ceux qui se sont privés de dessert ont certainement bien fait car aujourd'hui, le "chef GG" nous propose........

.... la grimpée de l'Alpe d'Huez et du col de Sarenne.

Lacets_AlpedHuez 

Cliquez pour agrandir

92157941_o

Pour résumer cette belle journée, je cède ma place à notre ami RIRI qui nous a démontré son enthousiasme et la qualité de sa plume dans son commentaire sur le blog sur la précédente journée. Ce rôle est d'autant plus justifié qu'il est l'homme de la journée (ex aequo avec Roger) car aujourd'hui.....

.....un record va tomber. 

Hello les fidèles.

Hé oui c’est RIRI , je vous avais laissés, lors de mon dernier post sur le séjour de bourg d’Oisans, alors que j’allais siroter une bonne roteuse en attendant le retour des jobastres qui arrivaient de la vallée de la Bérarde.
Bon la rôteuse est maintenant avalée et même pissée, je vais de ce fait vous conter nos aventures lors de la deuxième journée de ce mémorable séjour.
Je passerai sur le repas du soir avec pâtes à volonté et bonne nuit de sommeil bien réparatrice .
Je vais aussi zapper notre escapade nocturne à Bourg d’Oisan afin de faire plaisir à Christophe pour trouver un troqué qui diffuse le match des guignols de l’OM contre je ne sais plus qui, mais ce que je sais c’est que les comiques ont encore loosé, comme d’habitude. Francis a bien eu raison de rester au gîte, concentré sur la journée tant attendue.

Revenons aux choses sérieuses.
Donc levés de bonne heure pour déguster le petit déjeuner pantagruélique fait de pain, pain, croissants, pain et pain le tout accompagné d’un café ou chocolat digne des plus grand bistrots . Et nous voilà prêts pour le programme concocté par le président, l’Alpe d’Huez et le col de Sarenne (hé oui les jaloux, on fait comme les pros nous !!!!!)

P1010911A

Départ 9h, avec pour échauffement la longue ligne droite nous menant de notre, comment dire !!!!! gîte rustique (Francis je te charrie lol), à Bourg d’Oisans, pour attaquer la première difficulté de la journée, L’ALPE D’HUEZ. Montée rendue mythique par  le grand PANTANI pulvérisant tous les records lors de cette ascension.

Et de record il va en être question vous verrez. Le cave va se rebiffer. 
Donc après notre petit échauffement nous voila au pied de ce qui a été pour moi, il y a 2 ans, un véritable chemin de croix.
1H55 pour avaler les 21 virages et me hisser au sommet le l’Alpe comme l’appellent les purs les durs les vrais cyclistes. Je me rappelle qu’un lardu  faisant la montée en courant  m’a même doublé !!!!!! 
Cette fois pas question que quiconque me double, à part mes 5 complices, je suis beau joueur et ne veux me fâcher avec personne 😉😂

Donc dès la première rampe notre Roger National enclenche la surmultipliée et part comme une flèche, suivi par Christophe (mais pas longtemps).
Gégé comme à son habitude monte à son rythme et petit à petit reprend du terrain à Christophe.
Francis monte facile comme toujours (je ne sais pas comment il fait pour mouliner aussi vite !!!!)
Mimo, déçu de ne pas avoir conclu avec la taulière, ne me semble pas dans sa meilleure forme (ha l’amour !!!!!!) Mais il arrivera avant moi. 
Je sens que les jambes sont là et petit à petit je me prends à descendre une, puis deux, puis 3 dents. Je double 1 puis 2 puis 3 puis je sais plus combien de cyclistes plus ou moins en galère.
Je prends un plaisir terrible lors ce cette grimpette, je la trouve même facile, plus facile que la Bérarde. C'est l'arrivée, et là mes amis !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
RECORD BATTU ………1H14 , j’ai mis 1H14.
J’arrive en levant le poing comme si j’avais gagné l’étape du tour.
Mes comparses, arrivés depuis un bon moment, doivent se demander si dans la montée je n’ai pas fumé une quelconque substance euphorisante.
1h14 c’est 40 minutes de moins que lors de ma dernière montée, je n’en reviens encore pas.
C’est vrai que pour certains c’est un temps de cloporte, mais pour moi !!!!!!!!

Et il n’y a pas que moi qui ai battu un record, ROGER, 57mn, il s’est déchiré à ses dires, il voulait mettre moins d’une heure et c’est chose faite, Bravo Roger ton record tu l’as pulvérisé, éparpillé façon puzzle.

Bravo à Christophe, Gégé, Francis, et Mimo qui sont tous arrivés avant moi et qui ont aussi pris un plaisir immense, je le sais je l’ai vu sur leur visage à l’arrivée.
Après la photo souvenir, avec en arrière plan la mer de nuage envahissant la vallée, nous voilà partis pour la deuxième grimpette de la journée, le col de Sarenne.

P1010913A


Alors là, pour ceux qui veulent en prendre plein des yeux, il faut aller au col de Sarenne. 
J'ai l'honneur de faire les 8 derniers kms avec Roger. Hé oui, le bougre s’était programmé pour se mettre "chiffon-carpette" dans l’Alpe et pour Sarenne il avait tout débranché 😂.
Devant les 4 furieux montent à bon train et nous attendent au sommet, ou nous allons nous regrouper pour casser une petite graine au refuge.
Le temps si prêtant nous décidons de nous installer à l’extérieur pour profiter un max de la vue sur les glaciers de la Meije.

refuge1

meije


Roger, lui la Meije il s’en fout, c’est la taulière qu’il préfère mater. Une charmante Flamande aux charmes avantageux, il a du goût le Roger, il aime les gros braqués. Et ça nous change de notre hôte de la veille..... 😂😂
Allez RORO il faut partir maintenant, tu reviendras l’année prochaine pour voir ta promise.

P1010920A

Après la photo souvenir, qui à elle seule, résume la joie que nous avons eue lors de ce séjour, nous  enfourchons  nos biclous et nous voila partis dans la descente du col vers le barrage de Chambon. 
Gégé veut encore nous la faire à l’amitié, en voulant nous faire passer par la corniche surplombant le barrage, mais cette fois faut pas prendre les enfants du bon dieu  pour des canards sauvages, on l’a pas écouté. La Bérarde étant encore présente dans nos têtes.
Nous avalons la longue descente vers bourg d’Oisans et la ligne droite nous ramenant vers notre camp de base ou nous chargeons nos monture dans le trafic et "prêt-partez" pour le retour vers La Ciotat .

Petite anecdote en passant, le retour nous avons échangé les copilotes, donc j’ai avec moi Gégé et Mimo et les bougres ils ne pensent qu’à bouffer, à tel point qu’ils m’ont menacé de me radier du club si je ne trouvais pas une gargote pour qu'ils puissent se remplir le cimetière à poulets.
J’ai finalement exhaussé leurs vœux et nous nous sommes tous retrouvés à Gap, chez l’oncle MC DO.
Je vous ferai grâce du menu mais il y avait du matos dans les cartons (hé oui cartons car chez tonton Mac DO pas d’assiette). Faut voir ce qu’ils se sont mis dans le cornet les deux zigomars  (les autres aussi ne vous inquiétez pas)
Cela ne pouvait finir autrement.

MAIS QUELS SÉJOUR LES AMIS !

Je pourrai dire à mes petits enfants «  J’y étais moi à Bourg D’Oisans » 

A tchao les amis et vivement l’année prochaine qu’on remette ça. En attendant vous pouvez voir ci-dessous un résumé de cette superbe journée sur la vidéo de Francis. 

Riri (nouveau recordman)     

--------------------------------------------

Posté par FRANCIS CSC à 11:08 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

19 décembre 2020

RETRO - WEEK-END ALPIN A BOURG D'OISANS Episode N°1

Avec cette ambiance covid,😞 plus de résumé de sortie sur le blog et le FB. C'est l'occasion de prolonger la séquence "Rétro".
On retourne, 7 ans après, du coté de Bourg d'Oisans. Un séjour mémorable🚵‍♀️🤩🚵‍♂️😉🚵‍♀️😂

 

BOURG D'OISANS
01/et 02/ Septembre 2013

Week-end Alpin improvisé par notre président. Mi-Août, Gérard et Nora ont séjourné quelques jours aux 2 Alpes. Ayant profité d'escalader les cols environnants, GG avait envie de les refaire en faisant profiter quelques volontaires. Lundi 26 on en parle sur le vélo. Aussitôt dit aussitôt fait. Jeudi soir on trouve un gîte à La Rochetaillée. Samedi 31 le fourgon de Richard et la voiture de Christophe sont affrétés. Roger, Bruno, Gérard et moi complétons l'équipe. C'est parti !! Vite fait, bien fait....la suite va nous le confirmer.

Partis à 16h30 de La Ciotat, nous arrivons à destination aux environs de 20 h. Dans le fourgon, Richard et moi, avons revécu la carrière sportive de notre ami Roger très en verve. Prêt....partez !! Il nous a narré, avec un grand sourire, toutes les galères qu'il a rencontrées au cours de ses années de compétitions. On a bien rigolé. Et quand on sait tous les super résultats qu'il a faits, obligés de reconnaître que le "garçon" est vraiment modeste. Peut-être qu'il a gardé le meilleur pour un futur week-end alpin.

Dimanche 01 Septembre

Capture11
Cliquez sur le profil pour l'agrandir

Au programme le col de la Croix de Fer. La météo est avec nous. Le ciel est dégagé et la température clémente pour un début septembre. Nous remontons tranquillement jusqu'au barage du Verney. Avant d'attaquer les choses sérieuses, Roger, accroché à son téléphone règle les affaires en cours. Puis la pente se redresse et le trio GG, Tiger, Roger se détache. Ils iront ensemble jusqu'au sommet. Derrière, Bruno Riri et moi montons chacun à notre rythme.

Capture01

Capture02


Nous déjeunons au refuge du col. Après le repas, j'avais prévu de prendre une photo du groupe devant le panneau du col. Le temps d'aller faire un tour aux toilettes, je ressors, je me dirige vers le panneau et cherche en vain mon équipe. Au bout de 3 minutes un gars me propose de me prendre en photo et m'indique qu'il pense avoir vu les CSC se lancer dans la descente.

P1010907
Fais pas la gueule Fran !! tu vas les retrouver tes copains...

Bizarre...mais bon, j'y vais. Arrive la remontée vers le barrage de Grand-Maison, dégun....le téléphone ne passe pas....je continue. 2ème remontée...personne ne m'a attendu. Le mec du sommet se serait-il trompé ? J'interroge un couple de randonneurs, à priori ils n'ont vu personne. Je pense que je dois commencer à tirer la gueule. Arrivé au village "Le Rivier d"Allemont", le téléphone sonne et GG me dit qu'ils sont au bord du lac du Verney. Ils m'attendent. Je suis enfin rassuré, mais en arrivant en bas, je pense que je devais tirer un peu la tronche. 😉😂
Explication : ne me voyant pas, ils ont pensé que j'avais attaqué la descente afin de les filmer vers le barrage.
Heureusement que je ne suis pas "ronchon".😊 L'anecdote terminée, nous voilà repartis en direction de Bourg d'Oisans. Gérard a très envie de nous faire découvrir la vallée de La Bérarde.

C'est là que Bruno décidera de retourner au gîte et d'en garder pour demain. Il a du flair "Mimosa", vous allez comprendre.

Je connais cette vallée mais je ne l'ai jamais parcourue en vélo. D'après moi, l'aller-retour jusqu'à La Bérarde devrait faire grimper le kilométrage vers les 150kms. Et le dénivelé devrait approcher les 3000m. Ce que ne se doutaient pas Roger, Christophe et Riri. GG avait bien dit on fait la vallée. Et pour ces citadins, une vallée c'est pas un col.

la voilà cette vallée  !!

LA_BRA~1

Riri et Tiger, pensant qu'on boirait un coup à Vénosc et voyant que les pourcentages n'étaient pas si terribles, se sont un peu employés. Mais GG en avait décidé autrement. Pas d'arrêt, on continue. Mais à partir de Vénosc, la pente se redresse. Et là, (1ère partie en rouge ci-dessus) en pleine pente à plus de 10% Riri a décidé de faire demi-tour. Il pense au programme de demain, l'Alpe d'huez et le col de Sarenne.
Une fois le passage difficile terminé, nous nous retrouvons 4 le long du Vénéon. Avant d'attaquer une belle rampe qui mène à St Christol nous faisons une halte Coca. GG a bouffé toutes ses provisions et veut un peu de sucre. Après une petite hésitation, le président convainc ses troupes de repartir. Passé la fameuse rampe qui monte au village le plus dur est fait. Une route étroite et sauvage nous emmène jusqu'à La Bérarde. Les sommets enneigés du massif de La Meije se découpent en fond de vallée.🤩🤩 Un régal, nos efforts sont récompensés. Je retrouve avec plaisir La Bérarde où Nicole et moi, il y a plus de 20 ans, avions campé avant d'entreprendre de belles randonnées pédestres.

 berarde2

berarde1

berarde3

P1010908a


Après une belle descente, c'est à vive allure que nous avons terminé nos 150 bornes.
Bonne préparation pour demain ??? .....On verra.....

...A SUIVRE

TOUT CA SUR LA VIDEO CI-DESSOUS

 --------------------------

Posté par FRANCIS CSC à 11:48 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

26 novembre 2020

RETRO - LE VERCORS DU 15 AU 18 JUIN 2015

Ras le bol du confinement ?! Allez, on va s'aérer.
En attendant de tester le rayon de 20kms
Riri nous emmène dans le Vercors et nous résume le séjour.

 

 Le Vercors entre amis

Cela fait longtemps que chaque été je vais poser mes boyaux dans ce qui est pour moi la plus belle région de
France LE VERCORS.
Je ne me lasserai jamais des ces fabuleux paysages, de ces villages chargés d’histoire et d’émotion .
Mais cette année je voulais partager ce plaisir avec mes amis du CSC . Lorsque j’ai formulé le projet d’un séjour cycliste dans mon pays d’adoption , j’ai tout de suite senti que certains seraient intéressés .
Pour bien découvrir la région j’avais limité le nombre de participants à une dizaine de courageux . Mon calcul était bon car c’est finalement à 6 que nous sommes partis . FAFA , ROGER , GG, FRANCIS, PIERRE et MOI ( philou suite à un imprévu de dernière minute et Vamos suite à une "trouille" :-) de dernière minute ont déclaré forfait )
Aussi il ne fallait pas décevoir mes convives tant au niveau camp de base qu’au niveau parcours. Pour la météo !!?? Je m‘en suis remis à la grâce de Dieu . Mais il a fait un peu la sourde oreille.
Pour le camp de base je pense que tout le monde fut enchanté .Un gîte 4 étoiles "A LA CRECIA" à Lans
en Vercors . Le seul hic une petite "cotounette" à 13% pour y arriver ; et en fin de sortie !!!!!!!! Aie ça pique .
Pour les parcours pas de problème je connais le pays et puis y'a Francis qui est là.

VERCORS 2015 (031)
Gérard     Roger     Pierre     Francis     Riri et...
VERCORS 2015 (090)
            Fabien

Lundi 15

Une fois installés et rassasiés, notre première balade s'est déroulée sous un ciel nuageux. Mais nous n'avons pas eu de pluie. Nous sommes partis par le col d'Herbouilly ; une mise en bouche avec un départ en fanfare de Fafa (j’ai cru qu’il avait acheté les jambes de Contador). Mais mon ami ! quand on connaît pas un col on y va mollo au début Lol !!. Puis nous avons rejoint les gorges de la Bourne par St Julien en Vercors. Épargnés par la pluie, nous avons même rallongé le parcours. Après les gorges du Méaudret et la visite du fameux trou du souffleur, au pied de "la route des feuilles", Roger, toujours attiré par les sommets, a continué à grimper alors que j'avais prévu de faire demi-tour. Résultat : pas mal de dénivelé en sus...mais sur une route forestière sympa.
Une belle montée que cette route des feuilles, que des virages à gauche ?????? Nous avons donc tourné
en rond tout en montant pour revenir au point de départ de la montée suite à une belle descente .
Redescendus sur Méaudre, il ne nous restait plus qu'à franchir le col de La Croix Perrin pour regagner Lans en Vercors puis Le Peuil où se trouvait notre gîte "A la Crècia".
Donc pour une mise en bouche c’est 80 pitons et 2000m de D+... merci Roro.

VERCORS 2015 (015) VERCORS 2015 (019)

 

Mardi 16

Aujourd'hui était programmé "La Sortie du Séjour"
Au menu, cols d'Herbouilly, puis le col de la machine , le col de la bataille A/R le
col de Chaux Clapier , la Chapelle en Vercors, le col d’Herbouilly et la cotounette a 13% du gite
Mais la météo très incertaine et la fermeture du tunnel des Grands Goulets nous forceront à changer nos plans.

VERCORS 2015 (020)

Francis nous résume le départ : "Direction le col de La Croix Perrin, histoire de faire l'autre versant. Puis Riri, notre guide, décide de prendre la tête du groupe. Et nous voici partis dans les gorges du Méaudret..."à fond la caisse". Personne ne met le nez à la fenêtre. Même le président reste calé dans la roue de Riri. Heureusement que la veille, dans l'autre sens, nous avions pu profiter du paysage Lol !!. Par contre, arrivés aux Jarrands, tout le monde s'était réchauffé :-) pour descendre les gorges de la Bourne....un peu plus calmement....Lol !!"

Arrivés aux Barraques en Vercors nous trouvons la route des Grands Goulets vers Ste Eulalie fermée pour cause de travaux. Tout comme hier, mais là, bien obligés, nous devons rallonger notre parcours. Direction La Chapelle en Vercors, puis nous irons grimper le col de Carri avec quelques rampes à 10%. Sur la fin de la montée, la pluie tant redoutée fait son apparition. Heureusement, au sommet, une auberge nous tend les bras et nous décidons de faire une halte resto en espérant que les cieux deviennent plus cléments. Bien nous en a pris car la pluie se calma et la température devint plus clémente.
Donc descente dans le brouillard du col de Carri et du col de la Machine vers Pont en Royans pour remonter les gorges de la Bourne vers Villard de Lans.
Mais à la sortie de Pont en Royan le soleil faisant son apparition je propose à mes comparses de  faire une belle boucle ; le col de Toutes Aures, Presles et le col du Mont Noir, le col de Romeyère puis descente sur Rancurel et retour par les gorges de La Bourne.
La montée vers Presles est agréable, 7km à 5% en moyenne dans le brouillard. On devine que par beau
temps le paysage doit être sublime. 
Mais un peu avant Presles, le temps commence à  "s'emboucaner" et nous décidons de raccourcir. Direction col de Pra l'Etang. On enchaîne par une autre grimpette en plein coeur de la forêt des Coulmes sous une pluie fine mais protégés par les arbres cela passe bien . 
Hélas au sommet du col c’est plus la même histoire ; c'est des gouttes grosses comme des pièces de 5 Francs (désolé y a pas si gros en euro) qui nous tombent dessus.
Mais ça va, il ne fait pas froid et on se réchauffera dans les gorges de La Bourne (erreur il fait jamais
chaud dans ces gorges, même en été) Donc on s’est gelés . 
Au fait une erreur à ne pas commettre lors de ce genre de sortie. Ne jamais laisser les clefs des chambres dans le véhicule de celui qui grimpe le moins bien...aujourd'hui Bibi. Sinon c’est attente assurée avant de pouvoir se doucher.... et quand on est trempés !!??!!

Bilan de la journée : environ 1h30 sous la flotte pour regagner le gîte. 125 pitons et plus de 3400m de D+ (pas besoin d’aller dans les alpes pour faire du dénivelé)

VERCORS 2015 (037) VERCORS 2015 (045)

 

Mercredi 17

Le temps est superbe. On décide d'aller grimper les cols que nous avons "shuntés" hier par le versant qu'on aurait dû descendre afin de retourner sur Presles.
Donc direction Rancurel, le col de Romeyère, le col du Mont Noir et descente sur Presles. Et là les amis , au détour d’un virage une vue extraordinaire sur les contreforts du massif du Vercors. Un paysage de carte postale
Merci Francis d’avoir eu l’idée d’y retourner.
Descente sur Pont en Royans pour casser la croute (hé oui les émotions visuelles ça creuse).
Après une Pizza-Party, retour à Villard par les gorges de La Bourne avec au passage un petit défi que j’ai lancé à mes amis : la montée à la grotte de Chorange avec un départ sur 500m à 14%.
Et bien que des bouches ces cyclistes !! pas un ne m’a suivi !! moi, le gros de la troupe je suis monté seul.
Y a bien eu RORO qui a essayé de me suivre mais il s’est vite dégonflé les autres n’ont même pas daigné regarder la pente . DES TRAÎTRES JE VOUS DIS !!
Et au compteur : 83kms 2300m de D+
 

VERCORS 2015 (091) VERCORS 2015 (086) 

VERCORS 2015 (117)

 


Jeudi 18

Déjà la fin du séjour ; mais avant de rentrer on décide tout de même de faire une dernière sortie. On démarrera de Pont en Royans pour grimper le col de La Machine depuis St Jean en Royans par Combe Laval.
Une belle montée avec au sommet La Récompense, Le Graal, le passage sur la route en
encorbellement avec une vue extraordinaire.
Ce fut pour moi une grand moment d'émotion car j’étais là, sur cette route que j’ai souvent gravie dans
mon Vercors mais pas seul cette fois avec mes Amis.
Un final en apothéose avec un arrêt resto sur la terrasse d’une auberge , baignée par les rayons de soleil.
Nous rentrerons par le col de Portette suivi du col de La Croix (en descente) pour rejoindre St Jean en Royans puis Pont en Royans.
Pour finir en douceur :-) une soixantaine de bornes et un peu plus de 1000m de D+

 

VERCORS 2015 (138) VERCORS 2015 (140)

VERCORS 2015 (140b)

Je terminerai ce récit avec un Grand Merci
à 
GG, Francis, Roger, Pierre et mon Frère De Vélo Fafa
Merci d’avoir bien voulu partager avec moi les routes fabuleuses de mon Vercors .
Promis l’année prochaine on y retourne
Vive le vélo et vive le CSC

RIRI

Merci à Riri pour ce beau CR

Cliquez sur la photo ci-dessous pour découvrir 
l'album photo
 

VERCORS 2015 (003)

 Et merci aussi à Fafa qui m'a remplacé dans le rôle du reporter.
Grâce à lui j'apparais enfin sur les photos d'un séjour...Lol !!

 

Posté par FRANCIS CSC à 21:06 - - Commentaires [6] - Permalien [#]

25 novembre 2020

LA TRAVERSEE DES PYRENEES PAR JEAN MARC Z.

 

Le périple de JMZ (alias Mr +) et ses compagnons de route.
De quoi donner envie à quelques uns.
Les Pyrénées c'est TOP. Nicole et moi avons testé la traversée en 2014....
et la conseillons aux grimpeurs amoureux de la nature.
N'est ce pas Jean Marc ?😉
🤩👍🚴‍♀️🤩👍

Posté par FRANCIS CSC à 13:57 - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 novembre 2020

RETRO - ST JULIEN LE MONTAGNIER LE 01/05/2014

Retour en 2014 avec nos coureurs sur un beau circuit à St Julien.
De quoi passer le temps
- De la lecture avec de longs résumés. En attendant l'ouverture des librairies.😂🤣
- Des photos et des films ( 3 vidéos pour une vingtaine de mn) 
pour les allergiques à la lecture.

 

ST JULIEN LE MONTAGNIER
5ème Grand Prix Cycliste
Souvenir Franco Biamonti
Organisé par Massalia Cyclisme
Circuit routier de 11,5 kms

 TOUTES LES VIDEOS SONT EN FIN D'ARTICLE

3ème catégorie (5 tours)

Engagé pour le CSC : Guillaume Desteirdt

Résumé de Guillaume :
"Réveil assez matinal pour se rendre à St-Julien le Montagnier où 5 tours de circuit sont au programme.
Lors du premier tour, je découvre et j'essaie de prendre mes marques. A l'avant, les attaques s'enchainent, mais personne ne part réellement. On entame le deuxième tour et je décide de remonter pour participer aux attaques. Soudain 2 coureurs chutent devant moi. Je freine, dérape et de justesse je passe entre un coureur et son vélo. Je me retrouve en fin de peloton, soulagé de ne pas être tombé. Ensuite, je remonte à l'avant et je me rends compte qu'un groupe de 5 est parti. J'essaie de le rejoindre, mais à chaque attaque, j'ai un équipier de coureur échappé en porte-bagage. Je pars dans une bosse en faisant un gros effort mais le peloton me reprend. Je comprends alors que je ne reverrai plus la tête et je suis un peu déçu. Dans le final, j'essaie de partir mais sans succès. J'aurais du attendre le sprint !! Je termine autour de la 13ème place.

Place maintenant au championnat départemental à Chateaurenard !"

GUILL1

GUILL2

 

2ème catégorie  (6 tours)

Engagés pour le CSC : Christophe Bailly, Christian Fiorentino, Gérard Maurric, Patrick Lagier, Stéphan Mur et Guillaume Potier.

Superbe victoire de Guillaume. Dés la fin du 2ème tour,Guillaume se retrouve dans une échappée de 6 coureurs. Il aborde le 4ème tour seul en tête. Il fera les 3 derniers tours en solo. Derriére l'équipe va faire un gros travail et malgré un ralentissement dans le dernier tour Guillaume termine en solitaire avec une trentaine de seconde. Superbe course de Guillaume et de toute l'équipe des "Men In Black".

Résumé de Guillaume :
"L’équipe est au complet aujourd’hui. Ca promet une belle course. Le circuit est globalement assez roulant mais il faudra faire attention à ne pas se faire pièger par le vent. On emprunte une partie de route que l’on avait prise à la Provençale, et il y avait eu des bordures. Heureusement, aujourd’hui ça ne souffle pas trop. La remontée vers l’arrivée reste le passage où il peut se passer des choses, surtout que la bosse est suivie d’un long faux plat jusqu’à l’arrivée, qui peut contribuer à accentuer les écarts.

Comme souvent sur les dernières courses, j’ai un peu de mal au démarrage, surtout au niveau du placement, et laisse un peu faire. Je vois qu’une échappée à 5 ou 6 part, avec Patrick dedans, donc on n’a pas à rouler. Dans la montée, quelques costauds embrayent pour essayer de revenir, je suis prudemment, mais sans relayer. Au premier passage sur la ligne d’arrivée, il y a une cassure avec le gros du peloton, mais ça se regroupe car ça s’arrête de rouler au moment où on reprend l’échappée. Vers la moitié du 2e tour, 2 coureurs (Velo+ et Rognes) arrivent à partir. Je décide d’attendre la bosse pour attaquer et faire la jonction, seul si possible. Je ne suis pas le seul à avoir eu cette idée, et un coureur de l’AVC Aix me précède dans cette attaque. On ne compte pas nos efforts et on revient sur le deux. Deux autres coureurs (Massalia et Rognes) reviennent derrière. J’aperçois un autre coureur en chasse- patate mais il ne reviendra pas. On roule fort pendant un tour, mais tout le monde ne participe pas autant. On dirait que je leur fais un peu peur ! Sur la fin du 3e tour, je relance un peu plus fort que d’habitude et le coureur de derrière laisse un trou. Me voilà ainsi parti « en facteur ». Quand je m’en rends compte il y a déjà un petit écart, et je décide de tenter ma chance. Si j’arrive à maintenir un petit écart jusqu’au pied de la bosse, je me dis qu’ils ne me reverront plus. Le plus dur est donc de faire ce 4e tour « a bloc ». J’y parviens non sans mal, puis creuse un peu dans la bosse. Pour les deux tours suivants ils ne m’ont plus en point de mire, et j’imagine que l’entente doit commencer à se dégrader. Dans l’avant dernier passage de la bosse on m’annonce une minute d’avance sur le groupe, et 2 minutes sur le paquet. Ca commence à sentir bon.

Dans le dernier tour, le peloton roule fort, mais la garde noire du csc veille au grain et perturbe la poursuite. Le groupe de 5 sera quand même repris. Pas moi, malgré les crampes qui m’ont obligé à sacrément ralentir dans la dernière bosse. Mais le peloton est encore loin. Je peux savourer la dernière ligne droite et lever les bras sans risquer la crampe au mollet !

Derrière, ça ressemble à un sprint, sauf que le 2e était parti au pied de la bosse et parvient in extremis à garder l’avantage. Gérard vient finir 4e pour parachever le beau travail de l’équipe. 
Voilà. C’aurait été sympa de monter sur une victoire comme ça, mais il va encore falloir me supporter en 2e caté jusqu’à ce que je marque les 5 points qui me manquent. Rendez-vous au Régage !"

 Cliquez sur la photo pour l'agrandir puis faire défiler

CHRIS1 CHRIS3 CHRIS5
Christian

CHRISTO3 CHRISTO1 CHRISTO4
Christophe

GG1 GG5 GG4
Gérard

PATRICK1 PATRICK2 PATRICK3
Patrick 

STEPH1 STEPH2
Stéphan 

GIOM5 GIOM6 GIOM2

GIOM4
Guillaume
 

1ère catégorie  (7 tours)

Engagés pour le CSC : Anthony Allasia, Johan Ballatore, Brice Donzelli, Patrick Fiorentino, Paul Menissez et Renaud Vignol.

 Résumé de Brice :
"Au départ on est une bonne cinquante-soixantaine, et comme chaque année tout le monde est motivé sur ce très beau circuit.
Le coup de sifflet est donné et d'entrée ça part à bloc! Depuis plusieurs années la bonne échappée part au premier tour donc tout le monde est vigilant et personne ne veut rater le bon coup. A la fin du premier tour je me retrouve dans un coup de 4 et on tourne vraiment bien je me dis que c'est peut-être le premier bon coup et que quelques coureurs vont revenir de l'arrière. Quelques kms plus tard le peloton en file indienne revient. En fait durant 5 tours la course se passe exactement de la même façon... un coup qui part en costo et le peloton qui met en route et ne laisse pas plus de 10 kms aux échappés pour que ça rentre.

Depuis le premier tour je n'arrête pas d'attaquer, ainsi que Renaud, Pat, Antho et Johan. Mais le parcours est trop vallonné les bosses ne sont pas assez longues et il est difficile de pouvoir sortir dans les bosses et de tenir dans le vallonné à un gros rythme. En plus les autres équipes se calent un peu sur nous surtout sur Patrick...

Il reste 2 tours et un coup de 4 sort avec Antho et Momo, derrière on souffle un peu, mais devant, une grosse mésentente permet à Momo de partir seul et on revient sur Antho et les autrescoureurs. A ce moment c'est Baucher le vainqueur des boucles d'ollioules qui place un contre et il rentre rapidement sur Momo. Dans le peloton on se regarde et je décide de mettre une grosse attaque dans une bosse je suis suivi du coureur de ste tulle, et Patrick derrière fait un trou pour qu'on puisse prendre le large.

Le trou est fait, on roule à bloc, nous sommes en train de revenir sur le duo mais derrière encore une fois le peloton est en file indienne, et dépense une énergie folle pour nous reprendre, et au lieu de continuer sur la lancée pour reprendre Momo et Baucher qui ne sont qu'à 200m devant, tout le monde stoppe.... c'est incompréhensible... enfin bref c'est ça aussi la course. Nous sommes alors dans le dernier tour, Johan roule à bloc pour essayer de nous faire rentrer mais il n'est pas relayé par les autres équipes qui elles ont pourtant des sprinteurs pouvant remporter un sprint massif à l'inverse de nous.

Au final le duo va se disputer la victoire et c'est Baucher qu'il l'emporte sur Momo, derrière avec Pat on se place pour le sprint dans ce faux plat montant et on passe la ligne en 7ème position pour Pat et 9ème pour moi. Antho, Renaud et Johan ayant fait une grosse course aussi, passent la ligne aux alentours de la 15-20 position.

Cette course a été très nerveuse et très rapide 40,5 de moyenne, et le parcours n'était pas véritablement pour nous qui préférons les parcours avec des bosses plus longues. Dommage aussi que certains coureurs ne font leur course que sur la notre et surtout sur Pat et son maillot tricolore...

Maintenant direction dimanche avec le Championnat Départemental! "

--------------------------------------------

Comme l'a très bien résumé Brice, nos coureurs n'ont pas cessé de jouer les premiers rôles à l'avant de la course.
A noté aussi la présence de Paul tout au long de la course dans le "paquet". Pour sa première course à Rassuen, il avait été contraint à l'abandon au bout de 3 tours. Pas évident de démarrer la compet' en 1ère "caté".
A St Julien, sur un circuit plus difficile, il a réussi à rester au contact du peloton. Il n'a laché prise que dans la dernière montée. Bravo Paul !!

Tous nos djeun's étaient en jambes et pour ma part, j'ai trouvé qu'Antho, qui a manqué le coche sur ce circuit l'an passé à cause d'une chute dans le final, aurait pu, je pense, s'il avait cru en lui, suivre Momo et Baucher. Enfin, facile à dire quand on est sur le bord de la route comme moi et qu'on n'a pas vu toute la course.
Allez les djeun's, ça va le faire !!!

 Cliquez sur la photo pour l'agrandir puis faire défiler

ANTHO ANTHO1 ANTHO2

Anthony

BRICE1 BRICE2 BRICE3
Brice

JOHAN2 JOHAN3 JOHAN5
Johan

PAT1 PAT2 PAT3
Patrick

PAUL1 PAUL3 PAUL4
Paul

RENAUD3 RENAUD4 RENAUD5
Renaud

LES VIDEOS
 ----------------------------------

VIDEO 3ème catégorie

----------------------------------
VIDEO 2ème catégorie

----------------------------------
VIDEO 1ère catégorie

 

----------------------------------

Merci à Martine, Vero et François pour les photos

----------------------------------

Posté par FRANCIS CSC à 21:37 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

20 novembre 2020

PROGRAMME POUR MADAME

La vidéo ci-dessous devrait aider pas mal d'entre-nous. Qui n'a pas posé, en rentrant à la maison après une sortie vélo avec madame, la question....
Tu as bien roulé aujourd'hui chérie, mais qu'est ce qu'on bouffe ??? Encore du surgelé !!!
Alors, pourquoi pas un petit décrassage sur home-trainer, comme les champions....
....devant le fourneau, évidemment.😉

Et pourquoi pas profiter du confinement, vu le temps disponible, pour envisager un repas gastronomique ??
Trop long ??🤔😊 Mais c'est l'occasion de travailler l'endurance.😉😂🤣

La solution en cliquant ci-dessous

Capture d’écran 2020-11-20 100321

 

 

Posté par FRANCIS CSC à 09:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

15 novembre 2020

ILS SONT PARTIS

Ces derniers temps, deux représentants de notre sport dans la région nous ont quittés.

Vendredi dans La Provence, l'article ci-dessous nous apprenait le décès de Louis Rostollan. Un an jour pour jour après celui de Poupou. 

LA PROVENCE : "Le monde du cyclisme provençal est en deuil. Louis Rostollan s'est éteint ce matin, chez lui à Château-Gombert, à l'âge de 84 ans, des suites d'une longue maladie. Surnommé "pétrolette", il fut professionnel de 1957 à 1967, remportant de magnifiques épreuves (Critérium du Dauphiné 1958, Tour de Romandie 60 et 61) avant qu'une fracture de la colonne vertébrale n'amoindrisse ses capacités. Le Gombertois pur jus, grand-père de Thomas lui aussi professionnel dans les années 2010, était surtout connu comme le "sauveur", lors du tour 1964, de Jacques Anquetil, le quintuple lauréat du Tour du France."

rostollan

Cliquez sur la photo ci-dessous
pour découvrir "Pétrolette" 
dans l'article que lui avait consacré Vélo101 en 2016.

rostollan1

 

C'est l'occasion de faire un petit retour en arrière et de rendre hommage à une autre personnalité cycliste marquante de notre région. En juin, Louis Ré avait précédé "Pétrolette".

Cliquez sur sa photo pour découvrir l'article que lui avait consacré Topvélo.

LOUIS RE

Posté par FRANCIS CSC à 10:54 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 novembre 2020

RETRO - LA CORIMA 2013

Après nos coureurs, nos cyclos et cyclotes en compet'.
Un retour en arrière sur la Corima 2013 avec les commentaires et l'humour de notre ami Jeff W.

Pas de galipettes à la Nougatlopett …..

Voici le compte rendu de La Corima Drôme Provençale 2013.

Compte rendu pas forcément exhaustif, peut-être un peu trop élogieux mais fidèle à ma mémoire quelque peu défaillante depuis que je suis devenu un « sexe à génaire ».

Week-end des rameaux, comme presque tous les week-ends de ce début d'année et encore plus avec la soi-disante arrivée du printemps, c'est sous un ciel gris et chargé de nuages de mauvais augure que la Web's family prend la route pour Montélimar.

C'est là que doit se dérouler la 1ere grande cyclo de l'année.

Pour cette 4 eme édition on nous propose 3 nouveaux circuits:
  - " La Corima "          141 km    Dénivelé + 2016 m
  - " La Nougatlopett "  111 km    Dénivelé + 1371 m
  - " La Sesame "           76 km    Dénivelé +  800 m

Pour voir le parcours et le profil cliquez ci dessous

Parcours

Profil

Départ en fin de matinée avec petite pause bucolique au bord de l'autoroute entre une noria de camions et la ligne TGV . On a connu plus bel endroit pour pique niquer ….Au menu, Titiware de salades de pâtes et autres friandises fraîches.

Nous devançons d'un repas Christine qui elle, dîne du même repas la veille au soir d'une course.

Nous profitons d'être dans la Drôme pour aller prendre le café chez de vieilles connaissances (160 ans à eux deux....) que nous n'avions plus vu depuis de longues années. Puis direction le centre ville de Montélimar

DSCF2245

et plus exactement l'espace Saint Martin, lieu choisi par les organisateurs pour installer le « village départ ».

Une petite surprise nous attend au parking souterrain :

DSCF2247

Une petite pluie nous accompagne, hélas elle ne nous quittera plus pendant 24 heures...

Pas mal de stands, bien sur à connotation cycliste nous font passer un bon petit moment. Dès que je m'approchais d'un peu trop prés d'un vélo ou d'une paire de roue, je sentais le regard inquisiteur de mon ministre des finances qui me disait ou plutôt qui sans rien dire me faisait comprendre : niet, niet...c'est pas le moment !!!!!

DSCF2248

Petit coup de fil de Richard le guerrier des Alpilles pour m'annoncer son arrivée imminente avec Fafa ainsi que la présence sur les stands de notre ami Gil dit l'Ange blanc.
Entre temps nous croisons Christine et son mari Michel qui comme tout le monde le sait a le cœur sur la main....quand c'est pas les chirurgiens (lol)
On refait un tour des stands avec eux et on cale le rdv du soir pour le resto. Les petits gourmands de Carnoux nous quittent pour aller visiter le Palais des Bonbons et du Nougat (sponsor de la cyclo).
Nous allons récupérer nos dossards et les inévitables nougats offert par le sponsor.
Nous retrouvons les guerriers et avec eux l'Ange blanc.

DSCF2259

DSCF2261

En tant que régional de l'étape il nous fait découvrir le petit raidard que les PGO (Pas Gentils Organisateurs) ont mis à un km de l'arrivée.

DSCF2254

DSCF2251

D'un coup nos visages ont pris un aspect assez bizarre, mélange de stupeur, d'incompréhension et je dois dire d'une certaine angoisse...On préfère en rire et on verra bien demain. Sur ces entre-faits je reçois un coup de fil d'un cousin éloigné qui revient d'un long séjour au Japon. Il me demande où je suis et s'il fait beau... je lui réponds dans la langue du pays du soleil levant : hélas ici, oKon Kikaî..

Avant qu'il parte il faisait lui aussi un peu de vélo mais il n'était nippon, ni mauvais...

Pour nous réconforter l'Ange blanc nous offre une mousse dans une brasserie située à deux pas du départ. L'endroit est si sympa, que nous réservons illico une table pour le soir.

Gil qui avait déjà réservé sa soirée nous quitte à regret et nous donne rendez-vous pour le lendemain.

Installation à l'hôtel et petit repos bien mérité. Michel nous accompagne au resto avec Riri et Fafa, tandis que Christine, fidèle à ses habitudes déguste religieusement ses pâtes dans sa chambre...
Petit dîner sympa avec bien sur des spécialités bien pâteuses...
Pour le résumé de la nuit, référez-vous au titre de l'article …..
Au petit matin, rien de nouveau, la pluie est toujours là.
Un texto sibyllin de l'Ange blanc nous annonce son forfait à cause de la météo capricieuse.
Je me réjouis par avance aux termes que je vais employer dans mon futur article pour qualifier cette démission...

On retrouve Richard et Fabien pour le petit déj, gonflés à bloc Il faut dire que le dimanche précédent ils étaient au raid des Alpilles avec un temps identique voire pire..
Sur la ligne de départ on croise Christine qui grâce à ses résultats de 2012 avait un dossard prioritaire (c'est pas à moi que cela va arriver …)

20130324_corima_8374

Tous les parcours partent en même temps, presque 1500 concurrents s'élancent toujours sous une petite pluie fine.
J'ai oublié de vous dire que nous avions opté pour le 111kms, Patrick et Antony le 141 et Christine le 80.
On aurait du traverser Montélimar à vitesse réduite, tu parles, ça part vite, très vite voire trop vite.
Au bout de quelques minutes, je vois un CSC au bord de la route en train de prendre des photos ???
C'était Gil qui a du regretter son texto mais que fait-il ainsi au bord de cette route ??

Voici une de ses photos, il s'agit d'Anthony.

DSCN6016

Les départs à froid, très peu pour moi. La pluie et le brouillard au sommet des côtes n'arrangent rien.

20130324_corima_6772

Les lunettes indispensables pour moi sont embuées. Je passe mon temps à les baisser sur le bout du nez pour voir quelque chose mais la pluie fouette mon visage. On attaque bientôt le 1er col du parcours et c'est là que Brigitte me rattrape et oublie ce que lui avait dit Monsieur le Maire un certain jour d'août 1972 : « Les époux se doivent d'affronter les difficultés ensemble »..

C'est vrai qu'à son âge la mémoire flanche un peu.. Et elle file sans demander son reste.

Gil, à son tour me double. J'ai juste le temps d'entendre que pris de remords il est venu mais pas à temps pour prendre le départ, c'est donc en candidat libre qu'il fait la cyclo.

Je monte le col du Colombier« tranquillou », sachant que la suite s'annonce pas mal.

La descente est un véritable calvaire, j'ai l'impression d'avoir les deux pieds dans des bassines et le fond du cuissard ressemble à une éponge...D'ailleurs je suis à deux doigts de la jeter ...l'éponge.

Je suis pas le seul à le penser car je croise quelques malheureux qui ont fait demi-tour. C'est à ce moment que tel Zorro Fafa arrive et me remonte un peu le moral en m'encourageant de continuer.

Le terrain plus vallonné nous permet de prendre quelques roues, afin pas trop près car on en prend plein la gueule.

Direction Grignan, très joli village de la Drôme, célèbre pour son château. Mais pas le temps de visiter, une prochaine fois avec le soleil.

grignan

Peu avant d'arriver à Dieulefit où se situe le 1er ravito, 2eme difficulté de la journée, la montée de Serre de Turc, long faux plat montant à la Francis c'est à dire çà monte comme Caunet... Fafa coince un peu et je l'attends au sommet. Arrêt au ravito, un peu pour se restaurer mais surtout pour nettoyer les lunettes. Un orchestre jazzy encourage les naufragés de la route ...On repart sous les flonflons de la fanfare. Une nouvelle difficulté arrive trop vite : le col du Grand Bois, avec Fabien on monte comme on peut...Ensuite la route devient plus roulante et on réussit à prendre un paquet et à tenir les roues pendant de nombreux kilomètres. On en profite pour faire remonter la moyenne...Au sommet d'un long faux plat, je me retourne, plus de Fafa... Que faire, l'attendre ou profiter du train pour avancer un peu plus vite. Je reste dans les roues en espérant qu'il ne m'en voudra pas trop. Dernière bosse, celle de Tartaiguille, le grand parcours nous rejoint au milieu du col, il est inutile d'essayer de les suivre. Au sommet il reste environ 20 kms. Quasiment tout plat, je m'incruste dans un petit paquet, je sais pas si c'est du grand ou mon parcours. Peu importe, je serre les dents et comme les bons vieux diesels, je me sens un peu mieux en emmenant le braquet.

On est dans la banlieue de Montélimar, le compteur m'affiche déjà plus de 110 kms. Il est où ce put...de raidard.

116 kms, on tourne à droite et là je reconnais la petite rue que nous avions monté à pied la veille avec l'Ange blanc lors de notre reconnaissance pédestre.

Pas l'ombre d'une hésitation, je déchausse et monte à pieds, tête basse... Le comité d'accueil est là pour soutenir de la voix et des mains les défaillants. J'ai la « chance » de passer en même temps qu'un gars du club organisateur. On me laisse tranquille sur mon beau tapis rouge...

corima-16

Au sommet plus que deux kms en quasi descente.

Sur la ligne Richard déjà changé et frais comme un gardon m'encourage. Je file à la voiture, Brigitte est déjà là, elle aussi changée. Elle m'a mis un bon ¼ d'heure dans la vue.

On file se restaurer, les récompenses sont dans pas longtemps car Christine nous prévient que Brigitte a fini 3eme de sa catégorie sur le 111 kms (qui en réalité faisait 119) et qu'elle pour sa part gagne sa catégorie dans le petit parcours (80 kms).

Dans la salle on croise Patrick qui nous raconte brièvement sa course. Il a calé lors du final, le froid et la faim ont eu raison de lui. Il finit quand même 10eme du scratch et 3eme de sa catégorie.

On apprendra plus tard par la vox populi qu'Antony a changé de parcours en cours de route et pas conséquent il n'est pas classé.

Le repas comme souvent lors des cyclos est très bon et nous réchauffe un peu, à moins que ce soit le rouge...Fafa nous rejoint en nous expliquant qu'il a crevé en entrant dans Montélimar, pas de chance, si près du but...

Direction l'esplanade où a lieu la remise des récompenses. Des tentes nous permettent de rester à l'abri. Et oui, il pleut toujours. Christine monte sur le podium sous les applaudissements des CSC présents.

DSCF2266

 

Brigitte va également récupérer son lot...je commence à m'habituer...

DSCF2272

Il est 17 heures quand nous quittons presque à regret les Montiliens et Montiliennes.

Bon, mettons de côté la météo, cette cyclo vaut le détour. Organisation quasi sans faille, parcours magnifiques (même si j'ai rien vu du paysage) et vu le nombre de participants, on n'est jamais seul sur la route. On ne risque pas l'autophobie.

On reviendra à la condition sine qua non que le soleil soit au rendez-vous.

En parlant de rendez-vous, le prochain est le 21 avril à la Cyclo La Provencale à Aix en Provence.

Venez nombreux y participer ou tout simplement venir encourager les vaillants porteurs des maillots Ancre Marine.

Et n'oubliez pas la devise de Riri et Fafa : « Au CSC, on craint dégun !!!! »

 

 

 

 

Posté par Jeff W à 13:57 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

08 novembre 2020

LA RETRO - VINON/VERDON UFOLEP LE 10/03/2013

Après les cyclos, on continue la "Rétro" en 2013 avec nos coureurs sur une belle routière....

11ème TOUR DU HAUT VAR
Organisé par WEST VERDON EVASION
Routière : 82kms (1ère, 2ème et 3ème catégorie) 50kms (GS)

Cette très belle routière attire toujours beaucoup de monde. Les 200 places allouées ont pratiquement toutes étaient prises. C'est 196 coureurs qui se sont élancés sur la portion neutralisée qui menait les coureurs à St Pierre, départ des catégories 1, 2 et 3, et à Beaudinard pour le départ des GS.

Les CSC étaient venus en nombre. 16 coureurs étaient présents pour défendre les couleurs du club. J'ai tenté une photo de groupe. Mais ce n'était pas évident de tous les réunir pendant l'échauffement. Enfin, j'ai quand même réussi à réunir une "brochette" de 9 "Men in Black".

Cliquez sur la photo ci-dessous pour l'agrandir (elle sera de meilleure qualité)

P1010354a
De gauche à droite, Patrick L. - Brice D. - Anthony A. - Renaud V. - Jean-Philippe W. - Gérard M. - Gilbert B. - Julien N. - Dominique G. Désolé pour les absents, J'essaierai de rassembler tout le monde la prochaine fois.

Belle épreuve pour les coureurs, par contre difficile à filmer pour moi. J'ai quand même réussi à prendre les 1, 2 et 3 au départ de la côte vers Baudinard. Sur le retour j'ai pris les GS et les 1ère "caté" à leurs passages à Montmeyan. Puis nous avons filé à Vinon pour ne pas manquer les arrivées.
Voir la vidéo en fin d'article avec les ralentis des sprints.

Heureusement Martine était encore sur le parcours.
Vous trouverez en cliquant ci-dessous une sélection de photos
que j'ai récupérée sur le "facebook" de "Martine Photovélo".
Merci Martine.

ALBUM

GS
Engagé pour le CSC : Jules Ghibaudo
C'est la seule catégorie qui n'est pas arrivée au sprint. Bernard Serradell gagne légèrement détaché. Jules termine 7ème du sprint du "paquet".

P1010356a

Capture04
Lire Ghibaudo Jules CS Ciotaden :-)

 

3ème catégorie
Engagés pour le CSC : Gilbert Bettini, Christian Fiorentino, Michel Giuseppi et Stéphan Mur.

Difficile pour moi de commenter la course. Peut-être des commentaires des coureurs ??
Par contre, j'étais bien placé à l'arrivée pour filmer le sprint de Christian. Il fait 2ème et sans cette pu...n de crampe dans son dernier effort......Quand je pense qu'à mi-course il était "en vrac" (dixit Christian lui-même), c'est vraiment en guerrier qu'il est revenu se placer pour l'emballage final. Bravo!

VINON43

P1010363A

 Capture03

2ème catégorie
Engagés pour le CSC : Christophe Bailly, Dominique Ghibaudo, Patrick Lagier, Gérard Maurric et Jean-Philippe Wagner.

Décidément Vinon/Verdon c'est la course de Dominique. Vainqueur en 2011, 2éme au sprint en 2012, il termine encore 2ème d'un sprint très disputé. Il a fallu la vidéo pour départager les 3 premiers. Jean-Jean termine 8ème de ce sprint et Christophe 11ème. Patrick termine dans le "paquet".

VINON40

P1010369A

 Capture02

1ère catégorie
Engagés pour le CSC : Anthony Allasia, Johan Ballatore, Brice Donzelli, Patrick Fiorentino, Julien Nivert et Renaud Vignol.

Rien de mieux que le commentaire d'un participant. Je laisse la parole à Johan :

Après une semaine de météo nordiste avec de la pluie tous les jours, impossible de passer entre les gouttes et avec le travail, je me pointe a la course de vinon sans un mètre de vélo de la semaine. Bon, aujourd'hui on a une météo correct avec de belles éclaircies.Une cinquantaine de coureurs au départ d'une routière de 80 km. Un parcours bien vallonné, on est six coureurs du CSC ce qui m'arrange vue ma condition, je suis dévoué a mes collègues. Le départ donné, les attaques ne tardent pas mais ces longs faux plats ne favorisent pas trop les fuyards. A chaque fois un CSC a l'avant et je tente même ma chance suivi d'un coureur mais a deux impossible d'aller loin. Sur un long faux plats un groupe parvient a prendre le large avec beaucoup de club représenter devant et patrick, de chez nous, y est aussi. Ils parviennent a prendre une grosse trentaine de secondes, mais dans la difficulté qui suit patrick et trois autres coureurs font exploser le groupe et partent a quatre. Derrière ont fait le boulot a patrick, a cinq ont vas chercher tous le monde et on cassent le rythme de la poursuite. Devant patrick se retrouve seul, mais c'est trop roulant pour un homme seul et a 20km de l'arrivée on le reprend. Dans le dernier talus, on sort avec patrick, encore, momo revient de derrière et je m'accroche avec un coureur de vitrolles mais les sprinteurs qui ont tout donner pour être la au cas d'un sprint font le forcing pour rentrer. Et on fini au sprint a 25 coureurs, je tire un dernier bout droit au kilomètres et je m'écarte pour laisser place aux "fadas" qui débranche le cerveau. Une belle allure toutes la course avec 40km/h de moyenne sur un parcours vallonné.

VINON37

P1010379A

 Capture01

La remise des récompenses fut l'occasion pour Robert Nègre, organisateur de l'épreuve, de féliciter le champion de France "Momo" El Amri.

P1010370a
Yanis, tout fier de son papa, a suivi la course avec Nicole et Francis
et a encouragé les CSC tout autant que son père.

P1010373a
----------------------------------------------
Ci-dessous 4 belles photos des CSC prises par Yanis
Merci Yanis.

VINON46
Dominique

VINON47
Michel

VINON48
Christian

VINON49
Julien
------------------------------------

LA VIDEO
avec, au bout de l'interminable ligne droite, les sprints au ralenti
Vous pouvez améliorer la qualité
en cliquant sur la roue dentée en bas à droite et choisir 480 ou 720 dpi
(si chargement plus long; mettre en pause et patienter un moment pour redémarrer)

A VOS COMMENTAIRES !!!
----------------------------------------------

Posté par FRANCIS CSC à 17:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

06 novembre 2020

RETRO - PANTANI 1970 - 2004

Alors, la lecture, essentielle ou pas ??!!
😉😂😉🤣😉😁

Pour les frustrés, un peu de lecture avec cet article de la revue "Pédale".
Un spécial dédicace pour nos amis Roger et Riri, fans du "Pirate". 
Peut-être pas évident à lire sur un smartphone.🧐
Si possible privilégier l'ordi 😉

Et pour les allergiques à la lecture,
quelques vidéos en bonus en fin d'article😉

Voilà de quoi s'occuper pendant ce pu...n de reconfinement😔😓😒

96200715

PANTANI1

PANTANI2

PANTANI3A

PANTANI4A

PANTANI5A

PANTANI6A

PANTANI7A

PANTANI8APANTANI14 PANTANI12

PANTANI13 PANTANI11

PANTANI15 PANTANI16

PANTANI17

VIDEO

Posté par FRANCIS CSC à 18:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2020

LA RETRO - LA MONTAGNE DE LURE - LE 09/06/2013

C'est reparti pour 1 mois de confinement.
Pour continuer à alimenter le FB et le blog, c'est l'occasion de reprendre la rétro de la dernière fois en juin 2013. 
Le CSC s'attaquait au "Petit Ventoux".

--------------------------------------------------------------------------

Mission accomplie pour le"Club des 5". Partis à la conquète d'un titre national, nos coureurs sont de retour parmi nous avec un superbe maillot tricolore conquis de très belle manière par leur "leader" Patrick. Bravo !!

Mais nos cyclos aussi devaient s'acquitter d'une mission bien spécifique après leur stage de préparation à Naussac. L'ont-ils réussi.......?

MISSION PETIT VENTOUX
par le COMMANDO CSC

militaire005militaire005militaire005militaire005militaire005militaire005militaire005militaire005militaire005militaire005militaire005militaire005militaire005militaire005


C'est un commando de 17 volontaires qui s'est retrouvé sur le parking de Forcalquier. La mission du jour, escalader la Montagne de Lure, surnommée "Le Petit Ventoux", par le versant Sud, emprunté par les coureurs de Paris-Nice l'an passé.
L'équipe de grimpeurs se composait de 12 éléments :
4 féminines : Brigitte B., Christine, Huong et Nicole étaient entourées d'une solide troupe de"mecs" : Antoine, Francis, Frédéric, Jean-Claude M., Jeff, Luc, Riri et Marcel.

82u9507i82u9507i82u9507i82u9507i82u9507i82u9507i82u9507i82u9507i82u9507i82u9507i82u9507i 

Pour découvrir l'album photos,
cliquez ci-dessous

Capture01

Merci à Brigitte W., Michel et Jean-Claude pour les photos


Le club n'a pas hésité à mettre les grands moyens à leur service.
Deux motos ont été affrétées pour les suivre. Jean-Claude et Francis filmeront la performance au sein du groupe.
Pas moins de 2 voitures pour suivre l'ascension. Dans une, Claudette et dans l'autre Michel et Brigitte W. Ils filmeront une partie de l'ascension, soutiendront les attardés en difficulté et trimballeront les affaires chaudes afin que les premiers arrivés au sommet, puissent se vêtir chaudement pour descendre dans la vallée du Jabron. Les suiveurs ont réussi leur mission, car après avoir soutenu les attardés, ils ont retrouvé les premiers arrivés avant que ces derniers ne succombent au froid qui régnait au sommet. Michel a même emporté sa potion magique afin de remettre les troupes en marche après la pause-repas. Il s'avère être la personne idéale pour ce genre de défi. Nous ne l'oublirons pas lors de nos futures missions.

 

da59a79ba28be722da59a79ba28be722

Une troisième équipe était chargée de l'intendance. Françoise et Pascale ont transporté les pique-niques dans le camion. Danièle les a accompagnées avec sa voiture. Leur mission, très importante, trouver un coin pour ravitailler l'équipe après l'effort. S'étant acquittées de cette importante tâche, elles enfourcheront leur vélo pour venir à la rencontre du groupe sur la Face Nord.

e0f0063fa28be722

Notre trio féminin a parfaitement réussi sa mission. Elle ont trouvé un coin pique-nique au pied de la descente, au bord de la rivière. Puis, malgré le peu d'entrainement, elles sont montées à la rencontre des "héros" pour les réchauffer le cas échéant. Bravo les filles. 

 

Pour ce qui est de l'objectif principal, il a été atteint par tous les membres de l'expédition.
Après un échauffement collectif jusqu'à Saint Etienne les Orgues, Frédéric, parti en éclaireur, a ouvert une superbe voie. Arrivé au sommet, il est redescendu après avoir enfilé sa tenue de survie qu'il avait montée avec lui. Il a rassuré les suivants : "il fait froid au sommet, mais c'est supportable." Francis et Luc, qui sont montés "légers", ont pu se blottir derrière un buisson en attendant l'arrivée rapide de Michel avec les  équipements "spécial descente". Puis c'est le duo Richard-Antoine qui a atteint les 1736m. Une fois les tenues de descente enfilées, l'équipe de 5 s'est lancée dans la descente. L'assistance restant au sommet pour attendre le reste de la troupe et la moto N°2, Jean-Claude ayant filmé l'arrière de "l'expé". Pendant que Christine et Brigitte grimpaient à leur rythme, Marcel, après s'être occupé de notre secrétaire Nicole, l'a laissée filer pour s'occuper de Huong. Un vrai "gentleman". Pendant toute la grimpée, la sécurité de nos arrières était assurée par Jeff qui s'est dévoué pour "fermer la marche". 

Pour certaines, la descente sera presque aussi difficile que la montée. Froid, pierres et trous sur la route, les obligeront à s'arrêter pour récupérer. Notre championne Vietnamienne, n'étant pas habituée à ces conditions, finira la descente dans la voiture suiveuse. Mais, une fois requinquée, elle terminera très bien cette épopée.

C'est une équipe en liesse qui s'est retrouvée au pique-nique (je pense que la potion magique de Michel y est pour quelque chose :-) ).

Le ciel s'assombrissant, il ne restait plus qu'à effectuer le retour au camp de base, à Forcalquier. Après de nombreux faux-plats montants qui ont agacé ces dames, une dernière difficulté, la côte de Fontienne, a obligé les rescapés de Lure à s'employer. C'est sous une pluie très fine que s'est effectuée la dernière descente. A l'arrivée, la pluie a cessé pour laisser le temps aux "héros" du jour de se congratuler et de terminer, en guise de goûter, les dernières gâteries trimballées par l'intendance. Entre autre, le délicieux gâteau de notre ami Michel et les barres chocalatées qui suivent toujours Danièle dans ce genre d'expédition.

Dès que le CSC est reparti pour La Ciotat, la pluie s'est remise à tomber. Notre habituelle chance nous a encore préservés au niveau météo.

VOILA !!! MISSION ACCOMPLIE !!!

Encore une belle journée entre copains
avec au programme une difficulté à rendre jaloux nos coursiers.....Lol !!

----------------------------

Pour un prochain défi, afin d'assurer la sécurité totale de nos membres,
le club envisage la mise à dispo d'un....

5b2751a2

:-)  :-)  :-)  :-)  :-)
----------------------------

Vous retrouverez tout ça sur les vidéos ci-dessous.
Moto N°1 : Francis

Moto N°2 : Jean-Claude
Merci à eux. 

Vous pouvez améliorer la qualité des vidéos
en cliquant sur la roue dentée en bas à droite et choisir 480 dpi
(si chargement plus long; mettre en pause et patienter un moment pour redémarrer)

----------------------------
VIDEO 1ère PARTIE

----------------------------
VIDEO 2ème PARTIE

A VOS COMMENTAIRES !!! 

----------------------------

Posté par FRANCIS CSC à 09:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

22 octobre 2020

SORTIE EXCENTREE LE SAMEDI 24 OCTOBRE

Francis et Nicole vous proposent pour le samedi 24 Octobre une sortie excentrée au départ de Garéoult.
Direction le col de Vignon par le Plan de La Tour; environ 120kms.

DEPART DE GAREOULT : 08H30

col de vignon

Parcours : Garéoult - Flassans - Gonfaron - Les Mayons - Direction Vidauban - Direction Plan de La Tour - Le Col de Vignon - La Garde Freinet - Les Mayons - Gonfaron - Carnoules - Bessse/Issole - Garéoult : 121kms

Casse croute suivant le timing (Gonfaron, Carnoules ???)
Pensez à remplir les poches.

IMPORTANT : Signalez votre participation par Texto à Francis : 06 82 31 13 55 ou sur le groupe Facebook afin de vous avertir en cas d'annulation cause météo ou autres.

parking Garéoult1

c21_202_3368_333_1_40D6ECFD-DB47-4CB2-8C8F-92E5E270A119

unnamed

Posté par FRANCIS CSC à 18:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 octobre 2020

MENTON - LA CIOTAT LE 09/10/2020

Ils étaient 8 CSC à se lancer dans une belle traversée de 230kms entre Menton et La Ciotat.

Cliquez sur la photo ci-dessus pour découvrir les photos prises par Pierre qui a conduit la voiture d'assistance.

2020 10 CSC _7-1-3

 

👍👏 DEFI REUSSI 👍👏

UN GRAND BRAVO A TOUTE L'EQUIPE
🚴‍♂️🚴‍♀️🚴‍♀️🚴‍♂️🚴‍♀️🚴‍♀️🚴‍♂️🚴‍♀️🚴‍♀️

Posté par FRANCIS CSC à 11:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]